Informations régionales économiques et juridiques
93e année

Un salon de l’emploi local au plus près des besoins

Emploi. Vendredi 30 septembre, le salon Cap vers l’emploi accueillera à Besançon 150 entreprises et plus de 1.400 postes seront à pourvoir.

Un salon de l'emploi local au plus près des besoins
(Crédit : Pixabay)

« Grâce au dynamisme économique de son territoire, le bassin d’emploi de Besançon connaît un taux de chômage de 5,8 % : un des plus faible de France, précise Anne Vignot, président de Grand Besançon Métropole et maire de la ville. Un taux inférieur à la moyenne nationale (7,4%), à celui du Doubs (6,6%) et de la région (6,2%). Paradoxalement ce territoire actif doit faire face à un déficit chronique de recrutement. De même beaucoup d’habitants connaissent des situations de précarité sociale et économique. C’est pourquoi GBM avec l’État, la région, le département, le Service public de l’emploi local s’attachent depuis plusieurs années à faciliter la mise en relation entre entreprises et demandeurs d’emploi. De nombreux Rendez-vous de l’Emploi ont ainsi été organisés ; manifestation structurée autour d’entretiens d’embauche avec des candidats préalablement sélectionnés. Dans ce cadre, GBM soutient la mise en œuvre d’une démarche de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences, porte une Cité de l’Emploi sur ses quartiers prioritaires, participe au Service public de l’insertion et de l’emploi avec par le département et animé par un consortium d’acteurs ».

« Fort de cette expérience et expertise, GBM a décidé d’organiser le salon Cap vers l’emploi, le vendredi 30 septembre. Une date qui n’a pas été choisie au hasard : celle-ci coïncide en effet avec l’évènement Micronora. Un focus sur l’alternance est d’ailleurs prévu, en lien avec les entreprises présentes sur le salon international des microtechniques, afin de donner envie aux jeunes de rejoindre l’industrie », appuie Sandra Liardon, directrice de Micronora.

500.000 démissionnaires en France cette année

« Nous sommes aujourd’hui dans une dynamique particulière héritée notamment de la crise sanitaire. Avec d’un côté des filières boostées par le plan de relance qui, en plein développement, les carnets de commandes remplis, peinent à recruter et de l’autre la Covid qui a réinterrogé chacun de nous en termes de priorité, de rapport travail et vie personnelle, de notion de sacrifice...On enregistre ainsi 500.000 démissionnaires cette année en France », avance Nicolas Bodin, vice-président de GBM en charge de l’Économie, l’Emploi, l’Insertion, la Relance, l’Innovation et la transition, le Commerce et artisanat. « Dans ce contexte, il y a urgence à faire connaître les emplois disponibles sur notre territoire », affirme Anne Vignot.


>LIRE AUSSI : Business, industrie et avenir


Ouvert aux entreprises du territoire ayant des postes à pourvoir ou souhaitant élargir leurs sources de recrutement, le salon accueillera toute personne en recherche d’emploi, d’alternance, d’apprentissage, de formation, en reconversion professionnelle ou bénéficiaire du RSA. L’événement permettra des rencontres, des échanges ainsi que des rendez-vous de recrutement spécifiques pour différents types de profils, notamment des postes qualifiés.

De plus toutes les filières sont représentées sur ce salon ainsi que le secteur de la formation. « Cette unité de temps et de lieu est une chance unique pour celui qui recherche un emploi. Les quelque 1.400 offres proposées représentent près de 10 % de l’ensemble des annonces collectées par Pôle Emploi à l’année sur ce territoire », défend Jean-François Locatelli, directeur territorial Pole Emploi Doubs et Territoire-de-Belfort.

Un important dispositif d’accompagnement en amont

GBM a souhaité organiser ce salon en lien étroit avec les branches professionnelles pour cibler au mieux les secteurs en tension et les besoins en recrutement des entreprises du territoire. L’ensemble des acteurs, chambres consulaires, bâtiment et Travaux-Publics, Union des métiers et des industries de l’hôtellerie (UMIH), Union des industries et métiers de la métallurgie (UIMM), l’Afpa, le Medef, l’UBFC… a donc mobilisé son réseau d’entreprises pour leur donner la possibilité de participer à cet évènement.

Parallèlement, des ateliers spécifiques, ateliers CV, ateliers de technique de recherche d’emploi et de confiance en soi, sur la levée des freins à l’emploi ont été organisés par Pôle Emploi pour les personnes accompagnées par le Service public de l’emploi et Réussite emploi Franche Comté grâce au soutien du département du Doubs, pour les bénéficiaires du RSA, les salariés en insertion, les personnes dites éloignées du marché du travail. En amont de la manifestation, Pôle Emploi, la Mission Locale, l’Aris Cap Emploi, l’APEC ont également déployé des actions ciblées de recherche de profils pour faire de cette journée une vraie réussite sur le plan économique, social et humain. Enfin, les lycées professionnels seront aussi présents lors de cette journée pour permettre non seulement à un plus grand nombre d’apprenants d’anticiper leur sortie de formation mais aussi aux entreprises de découvrir de nouveaux talents.

Frédéric Chevalier