Informations régionales économiques et juridiques
93e année

La marque “Savoir-faire 100 % Côte-d’Or” récompense Patrick Frémont

Artisanat. Alors que le cap des 300 agréments a été franchi au début de l’été, Patrick Frémont, un des tous premiers à avoir été agréé a reçu, mardi 23 août, le tout premier trophée symbolisant la marque “Savoir-faire 100 % Côte-d’Or”.

Gérant de sa boulangerie-pâtisserie depuis 25 ans, Patrick Frémont a reçu la marque 100 % Côte-d’Or des mains de François Sauvadet, au côté d’Élisabeth Mayol de la Chambre de métiers et de l’artisanat. (Crédit photo : JDP)

« Patrick Frémont était à l’origine de cette démarche née d’une rencontre et de discussions autour de la traditionnelle galette  », se souvient François Sauvadet. Mardi 23 août, le président du Conseil départemental a remis un trophée à la boulangerie-pâtisserie de cet artisan dijonnais, tout premier d’une longue série de trophées symbolisant la marque “Savoir-faire 100 % Côte-d’Or”. À ses côtés, Élisabeth Mayol, vice-présidente de la Chambre de métiers et de l’artisanat de Côte-d’Or, a tenu à rappeler «  la passion  » dont fait preuve Patrick Frémont et «  son engagement pour la formation et auprès des apprentis  ».

«  François Sauvadet est quelqu’un qui me suit depuis le début, rappelle l’artisan boulanger. Nous avons travaillé ensemble pour mettre en place ce label auquel je tiens tout particulièrement. C’est un label qui nous fait monter en puissance en matière de responsabilité et d’écoreponsabilité.  » Le président du département l’a d’ailleurs souligné  : «  “Savoir-faire 100 % Côte-d’Or” est une marque qualitative et respectueuse de l’environnement qui distingue les professionnels inscrits dans une démarche à haute valeur environnementale  ».


> LIRE AUSSI : Une histoire de fumée dans le Haut-Doubs


Depuis son agrément en 2020, Patrick Frémont continue de proposer une large gamme de pains réalisés avec des farines de Côte-d’Or et est en train de créer un nouveau laboratoire de pâtisserie, avec le soutien de ses 13 collaborateurs. «  Financièrement, cette marque nous a apporté un petit plus et nous sommes montés en puissance parce que nous y avons accorder une certaine qualité de travail, confie-t-il. Ça nous a aussi apporté de la notoriété, tout en nous permettant de montrer notre attachement pour notre région.  »

Le cap des 300 agréments franchis

Début juillet, à l’occasion du huitième comité d’agrément de la marque “Savoir-faire 100 % Côte-d’Or”, le cap des 250 agréés pour 300 agréments a été franchi. «  Le consommateur y tient, reconnaît François Sauvadet. C’est un acte de confiance que nous manifestons auprès de tous ces producteurs, agriculteurs, artisans, entreprises ou encore restaurateurs qui valorisent les bons produits de la Côte-d’Or et les circuits locaux.  » Ce dernier a d’ailleurs profité d’être devant la boulangerie-pâtisserie de Patrick Frémont pour annoncer la date du prochain comité d’agrément de la marque, le 17 novembre.

Antonin Tabard