Informations régionales économiques et juridiques
93e année

Yannick Paris réinvente son métier

Entrepreneur. Un an après avoir fait de LPME une entreprise à missions, Yannick Paris vient de déposer la marque “straticien” pour donner toujours plus de sens et de valeurs à son métier.

Yannick Paris réinvente son métier
Yannick Paris a fondé LPME en 2009. (Crédit : JDP)

« Il y a un an, nous avons pris un virage en devenant entreprise à missions, se souvient Yannick Paris, co-fondateur de LPME. Dans ce cadre, nous avons beaucoup réfléchi sur la façon dont on voulait particulariser notre façon de travailler, développer une valeur ajoutée au profit de nos clients et finalement, nous nous sommes demandé ce que nous étions au fond et ce que nous apportions à nos clients comme compétence et comme valeur ajoutée ». Cette introspection a permis aux équipes de LPME de redéfinir leur métier d’expert des marchés publics.


>LIRE AUSSI : Un service départemental dédié aux associations


« Nous nous sommes finalement rendu compte que notre particularité était de travailler depuis la réflexion stratégique jusqu’à la mise en œuvre pratique du marché public, avec une capacité à traiter à la fois toutes les étapes nécessaires à la mise en place d’un bon marché public qui s’exécute et se finalise bien et avec toutes les dimensions que requiert la bonne instruction d’un marché public. Un marché public n’est pas qu’un acte économique, juridique, stratégique ou encore social. Mais il peut être toute cela à la fois. »

Straticien des marchés publics

« Straticien » - contraction de « stratège » et de « praticien » - est finalement le terme le plus parlant lorsqu’il est question de définir le métier des 11 collaborateurs de LPME. C’est aussi la nouvelle marque fraîchement déposée par la société dijonnaise avec l’aide d’un cabinet de propriété intellectuelle. « Derrière, c’est plus qu’une simple marque, développe Yannick Paris. À mon sens, ça résume assez bien la nécessaire dimension pluridisciplinaire de notre métier, avec la double culture public-privé dans le souci de l’intérêt général ». Plus que des juristes en marchés publics, les collaborateurs de Yannick Paris font aujourd’hui de l’analyse de risque et souhaitaient retranscrire l’idée de la chaîne complète dans laquelle ils interviennent au quotidien, de la réflexion stratégique à la mise en œuvre pratique du marché public.

Antonin Tabard